BIEN CHOISIR SES LUNETTES DE SOLEIL

c’est protéger ses yeux de tous les rayons, visibles et invisibles. À la mer, à la montagne et partout en plein été, même par temps voilé, il faut porter des lunettes solaires de qualité pour protéger ses yeux.
Sans cette protection, vos yeux risquent de souffrir de conjonctivites à répétition, de cataracte précoce ou d'œdèmes… Le risque le plus fréquent est de développer une ophtalmie, qui est une brûlure de la cornée, avec pour conséquences des yeux rouges, larmoyants, et la sensation très désagréable d'avoir du sable dans les yeux. Cette affection peut devenir chronique et endommager la cornée de manière irréversible
 
Pour vos enfants : prenez le temps de bien choisir leurs lunettes de soleil filtrant les UV et aux normes CE. Le soleil est encore plus dangereux pour eux car ils ne bénéficient d’aucune protection naturelle.
 
Pour les adultes : choisissez l’intensité de la teinte du verre en fonction du type de votre correction optique, du type d’activité pratiquée et/ou du lieu d’exposition (attention, les verres de couleurs fantaisie protègent mal des UV et ne sont donc à porter qu’en cas de faible luminosité).
 

QUELS VERRES SOLAIRES CHOISIR ?

- Les verres photochromiques : pour un ajustement instantané de leur teinte à la luminosité, souvent conseillés aux personnes sujettes à l’éblouissement.
 
- Les verres polarisants : pour filtrer la lumière réfléchie, particulièrement conseillés pour les activités nautiques, en montagne ou la conduite automobile.
 
- Les verres miroites : pour atténuer la réverbération et le rayonnement direct, conseillés pour tous les lieux à forte exposition.
 
- Les verres protecteurs «malvoyants» : pour améliorer le contraste et le confort visuel des yeux particulièrement sensibles ou atteints d’une pathologie de la rétine ou du cristallin.
 
Pour les opérés de la cataracte : choisir des verres très filtrants, de couleur marron orangé de préférence, pour atténuer la luminosité.
 

RAPPEL DES CLASSIFICATIONS :

Depuis 1995, une réglementation européenne garantit le pouvoir filtrant des verres solaires. 
Il faut donc choisir des verres estampillés CE suivi d'un chiffre de 0 à 4 indiquant le degré de protection, en plus de la mention UV 100% et surtout ne pas négliger la catégorie de protection.
 
5 catégories de teinte ont été définies pour la classification :
Classe 0: verre blanc.
Classe 1: verre légèrement teinté, luminosité solaire atténuée.
Classe 2: verre moyennement teinté, luminosité solaire moyenne.
Classe 3: verre foncé, forte luminosité solaire.
Classe 4: verre très foncé, luminosité solaire exceptionnelle, verres non adaptés à la conduite automobile.